Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Calbas'Art 2020

Publié le par autan harmattan

CALBAS’ART 2020

Vendredi 18 – Samedi 19 – Dimanche 20 septembre – Merville salle Julien Naudin

Le Bazar annuel de l’Autan et l’Harmattan se tiendra le week-end des 18-19-20 septembre 2020 à l’occasion de la Fête locale de Merville, même si, cette année, celle-ci aura une forme bien différente en raison de la situation sanitaire.

Des calebasses, tableaux, livres sur l’Afrique, bijoux, sacs en cuir et autres objets de l’artisanat seront exposés en mis en vente au profit de constructions scolaires au Burkina Faso. Provenant du Burkina Faso, mais aussi du Mali, Sénégal, Centrafrique, Togo, Niger, Ghana, Madagascar, les objets d’art ou de l’artisanat seront présentés à la salle Julien Naudin (face à l’église). ENTRÉE LIBRE.

Vendredi 18/09 de 17h à 22h avec vernissage-bissap à 20h

Samedi 19/09 de 16h à 22h

Dimanche 20/09 de 10h30 à 12h00 et de 16h à 20h.

Tout le long du week-end, des artisans burkinabè de la région, diaporama et lectures, ainsi que des musiciens de l’association Ondes Percutantes, nous égaieront par leurs instruments ou leur savoir-faire.

Respect des gestes barrières obligatoire.

Nos amis nous invitent :

Mardi 21 septembre 2020 à 20h30 : Cinéma

L’Entract’–Cinéma Grenade, nous invite à venir voir le film PETIT PAYS

« Dans les années 1990, un petit garçon vit au Burundi avec son père, un entrepreneur français, sa mère rwandaise et sa petite sœur. Il passe son temps à faire les quatre cents coups avec ses copains de classe jusqu'à ce que la guerre civile éclate mettant une fin à l'innocence de son enfance. »

PETIT PAYS de Eric Barbier, sorti le 28 août 2020 / 1h 53 min / Drame,

Avec Jean-Paul Rouve, Djibril Vancoppenolle, Dayla De Medina

Nationalités Français, Belge - Avertissement : des scènes, des propos ou des images peuvent heurter la sensibilité des spectateurs

Téléphone (répondeur) : 05 61 74 62 34 - contact@grenadecinema.fr

Adresse : Jardin de la mairie, avenue Lazare Carnot 31330 Grenade

 

Samedi 31 octobre – Dimanche 1er novembre : Brocante

« Colomiers Jumelage et Soutien » organise une grande Brocante au Hall du Comminges à Colomiers au profit de projets solidaires au Burkina Faso dont la rénovation de la Maternité de Kalamtogo. Détails dans le prochain mailing.

« Le CJS organise ses brocantes à partir d'une collecte permanente de dons. La notoriété de notre association, relayée par la presse, est un gage de réussite et les fonds récoltés nous permettent de mener nos projets à terme. Merci à tous les généreux donateurs qui se défont de livres, jouets, matériel électronique et informatique, vêtements, meubles, vaisselle et autres bibelots, Merci aux acheteurs, partenaires, sympathisants. »

Partager cet article

Repost0

L’Autan et l’Harmattan à la fête du cinéma africain de Toulouse

Publié le par autan harmattan

Dans le cadre du Festival Africlap 2020 qui a lieu toute cette semaine, l’Autan et l’Harmattan sera heureux de vous retrouver sur le village artisanal qui se tiendra Allée Jules Guesde (en face du Muséum d’histoire naturelle) du vendredi 28 au dimanche 30 août. Le village sera ouvert le vendredi 28 de 11h à 23h30 ; et les samedi 29 et dimanche 30 de 9h à 23h30. Protocole sanitaire mis en place, n’oubliez pas votre masque ! Tout le programme des films, rencontres et expositions sur africlap.fr.

 

Informations adhérents :

 

Parrainages Gogho, étudiants, AEE : Merci de penser à renouveler votre soutien au plus tôt, les cours devant reprendre début octobre. Coronavirus oblige, nous sommes toujours dans l'attente des résultats scolaires complets, nous devrions avoir tous les résultats avant la fin du mois d'août.

 

Merci à tous ceux qui ont déjà renouvelé leur soutien (adhésion, parrainage, don pour la rénovation de la maternité de Kalamtogo)

 

Au sujet de la Maternité de Kalamtogo : les villageois ont réunis rapidement la somme de 500.000 FCFA (762€) pour soutenir le projet, soit environ 5% du montant total, nous nous sommes engagés pour le restant. Les autorités administratives et sanitaires locales soutiennent fortement notre engagement devant améliorer les conditions d'accueil des femmes. Nous espérons pouvoir lancer les travaux avant la fin de l'année. 

Partager cet article

Repost0

L’Autan et l’Harmattan fêtera les 60 ans de l’Indépendance du BURKINA FASO !

Publié le par autan harmattan

Artisanat Burkinabè et Fête des 60 ans de l’Indépendance du Burkina Faso

 

Date : samedi 8 et dimanche 9 août 2020

Lieu : Parking du Labyrinthe du Château de Merville (31)

Horaires : 11h-20h30 : Exposition-vente d’artisanat hétéroclite

18h30-19h30 : Verre de l’amitié musical avec Ondes Percutantes et échanges avec des Burkinabè

Les bénéfices profiteront tant aux artisans du Burkina Faso dans ce contexte actuel difficile, qu’à la rénovation de la Maternité de Kalamtogo.

Merci à M. de Beaumont de nous accueillir en ses lieux dans le respect des consignes sanitaires, et à la Mairie de Merville pour la communication.

C’est le 5 août 1960 que la République de Haute-Volta prend son indépendance. Depuis le 4 août 1984, elle est devenue le Burkina Faso, littéralement « le pays des hommes intègres ». C’est avec ce pays de l’Afrique de l’Ouest que des Mervillois tissent des liens d’amitié depuis l’an 2000, liens qui seront formalisés par la création de l’association l’Autan et l’Harmattan en 2006.

Amitié et Actions sont les maîtres mots de l’association. Ainsi elle invite régulièrement des artisans du Burkina Faso à découvrir la France et à parler du Burkina Faso, tout en valorisant l’artisanat. Au Burkina Faso, elle soutient des projets de solidarité comme des parrainages, des bibliothèques ou des salles de classe.

A l’occasion de ces 60 ans et dans le contexte actuel d’annulation de tous les festivals et de l’impossibilité de voyager, l’Autan et l’Harmattan propose de marquer l’évènement. Elle exposera des produits de l’artisanat du Burkina Faso, notamment des artisans burkinabè qui n’ont pas pu venir, et bien d’autres !

Les ventes seront au profit des artisans eux-mêmes qui vivent actuellement une détresse économique des plus difficiles, également pour la réfection et l’électrification de la maternité de Kalamtogo situé dans la province du Passoré au Burkina Faso.

Contact : autanh@gmail.com ou 06.88.39.07.70 ou lautanetlharmattan.over-blog.com

Merci d'inviter vos amis !

Bonne fête de l'Indépendance à tous les Burkinabè et à tous ceux qui aiment le Pays des Hommes Intègres ! Paix pour le Burkina Faso !

 

 

Partager cet article

Repost0

Un grand merci à tous !

Publié le par autan harmattan

UN GRAND MERCI
A TOUS LES DONATEURS, BENEVOLES, PARRAINS ET MARRAINES !

POUR NOUS CONTACTER :

 

autanh@gmail.com          06 88 39 07 70       http://lautanetlharmattan.over-blog.com/

POUR NOUS AIDER :

 

Vous pouvez nous offrir vos livres, ordinateurs portables, vélos …
devenir bénévole, parrain ou marraine,
accueillir des artisans du Burkina Faso !

Vous pouvez contribuer au financement des projets sur place.

VIREMENTS :

LA BANQUE POSTALE – TOULOUSE FR68 2004 1010 1610 4470 1L03 774

(Merci de préciser vos nom et contact pour recevoir votre Reçu Fiscal)

CHEQUES :

« L’AUTAN ET L’HARMATTAN » 1488 route des platanes 31330 MERVILLE

(Adhésion simple 20€ / Couple-famille 30€ / Etudiant-autre 10€ / Parrainage 100€ / Demi-parrainage 50€ / Appui Maternité de Kalamtogo remise en état et électrification solaire – Autre appui : don libre)

Partager cet article

Repost0

Synthèse de l'année 2019 de l'Autan et l'Harmattan (année du Williwaw) 4/4

Publié le par autan harmattan

4- Nos perspectives et résolutions pour 2020

 

INVESTISSEMENTS 2020 AU BURKINA FASO

  • Engager l'électrification de la Maternité de Kalamtogo après sa réfection (Budget 500/700€)
  • Continuer l’envoi de livres au Burkina Faso et leur distribution (bibliothèques, enseignants)
  • Mettre à profit les 2 pompes hydrauliques données par le Lycée Agricole d'Auzeville
  • Réceptionner la 3ème salle de classe de Bounou lorsque le contexte sécuritaire sera favorable

PARRAINAGES A GOGHO

  • Suivre les parrainages en cours
  • Trouver des formations possibles pour les jeunes déscolarisés à Gogho (soudure, couture, élevage …)
  • Augmenter l’appel à parrainage : 100€/an (au lieu de 80€/an) tout en proposant des « demi-parrainages » à 50€ pour ceux qui le souhaitent ou encore des parrainages sur des actions ponctuelles (comme les projets manguiers ou poules …)
  • Informer de l’augmentation du prix des vélos plus proche de 100€ que de 50€ : susciter le don de vélos « au revoir la France », plus solides, et qui peuvent être envoyés au Burkina Faso par conteneur à un prix intéressant (trois vélos envoyés et réparés sur place pour le prix d’un vélo peu solide au Burkina Faso)
  • Lancer deux actions : achat de tableaux noirs pour les collégiens de Kalamtogo et Bibiou (qui disposent désormais de classes éclairées), et proposer aux collégiens des plans de citronniers subventionnés (mais pas gratuits !)

AUTRES PARRAINAGES

  • Suivre les parrainages de l’Espace-enfants et participer à la remise des prix en février 2020
  • Suivre les parrainages individuels en cours
  • Débloquer les fonds "La machine de Wilfred" ; développer l’idée évoquée avec Wilfred d’un partenariat avec les projets de parrainage de l’Autan et l’Harmattan (ateliers-découvertes du métier de la soudure, formation des jeunes déscolarisés)
  • Poursuivre les puits, les digues, les équipements agricoles à Yayème au Sénégal
  • Lancer un nouveau parrainage : « Projets de jardins agro-écologiques » en partenariat au Burkina Faso avec l’Association Actions Solidaires pour le Développement (AASD-B) et avec comme référent en France M. Didier RICARD. Cette section rechercherait son propre budget sur la base d’une convention signée en 2020.

ACTIONS EN FRANCE

  • Poursuivre les animations en France (apéro-culturels, foire aux livres, Calbas’Art et autres expositions…) et les résidences d’artisans du Burkina Faso
  • Présenter le bilan de nos actions à nos adhérents et donateurs
  • Proposer nos expositions (« Tiébélé », « Papillons ») sur les différents festivals, ou encore exporter le « Calbas’Art » (exposition artisanale du Burkina Faso) dans d’autres villes

VIE ASSOCIATIVE

  • Garder l’adhésion individuelle à 20€ ; modifier l’intitulé « adhésion couple » par « adhésion famille » pour un montant de 30€
  • Privilégier les envois des convocations et des informations par mail (dématérialisation)
  • Encaisser les 900€ de la facture des ateliers batiks 2019 de Fosses (effectif en avril 2020)
  • Nommer Malick Guira comme coordonnateur responsable des artisans burkinabè (pour un mandat de 3 ans) ; Malick a été le premier artisan invité par l’association à Merville
  • Maintenir le programme d’accueil en résidence d’artisans du Burkina Faso (ou d’ailleurs) sous condition de renonciation aux frais des bénévoles accueillant. Tarif d’accueil en résidence fixé à 4,80€ par nuit ou repas
  • Valoriser nos missions suivi-découverte au Burkina Faso et au Sénégal afin de permettre de découvrir les projets et les réalisations sur place et de s’ouvrir à une autre culture. Prise en charge du voyage sous forme de renonciation aux frais pour les adhérents membres actifs de l’association, qui ont participé au moins à une action bénévole en France, qui s’engagent à mettre en œuvre ou à faire un suivi effectif d’un projet dans le pays visité selon un plan de mission défini avec l’association et le responsable de section, et à remettre un rapport de mission ; l’association l’Autan et l’Harmattan étant déchargée de toute responsabilité.

*   *   *   *   *   *

L’Assemblée générale prévue le 27 mars 2020 a été annulée

du fait de la crise sanitaire Covid19.

Nous devions soumettre au vote de l’Assemblée :

A – Bilan moral et financier de l’année 2019

Le bilan 2019 est rédigé sous forme de rapport et envoyé à tous les adhérents sous deux formes : résumé et détaillé.

B – Résolutions pour 2020

Les résolutions pour 2020 sont présentées à la suite du bilan 2019 envoyé à tous les adhérents.

C - Renouvellement du Tiers sortant du Conseil d’Administration

Maïté Peyrat, Michel Nao, Myriam David, dont le mandat a expiré ont souhaité se représenter pour trois ans. Nous n’avons pas eu de nouvelle candidature suite au mail de convocation de l’Assemblée Générale. Ils sont donc proposés pour une nouvelle mandature de trois ans 2020-2022.

Partager cet article

Repost0

Synthèse de l'année 2019 de l'Autan et l'Harmattan (année du Williwaw) 3/4

Publié le par autan harmattan

3- Notre bilan de trésorerie 2019

 

RESSOURCES = 95.379,75 €

DONS EN FRANCE                                  (33.242,04€ affectés et 6.707,10€ non-affectés)

40 162,14 €

42,11%

RENONCIATIONS AUX FRAIS des bénévoles           (missions, accueil artisans, festivals)

19 284,73 €

20,22%

CONTRIBUTIONS BURKINA FASO                             (villages 548,78€ + artisans 1.289€)

1837,78 €

1,93%

SUBVENTION                                                                                    (Mairie Merville - 31)

400,00 €

0,42%

INTÉRÊTS BANCAIRES                                                                                                (LBP)

22,03 €

0,02%

RÉSIDENCES ARTISANS                                                (ventes 13.119€ et ateliers 6.789€)

19 908,00 €

20,87%

VENTE ARTISANAT                                                                    (Burkina Faso et Sénégal)

10 670,60 €

11,19%

MANIFESTATIONS     (concert, foire aux livres et crêpes, soirée Wassa'n, vide-greniers)

3 094,47 €

3,24%

 

AFFECTATIONS DES RESSOURCES = 86.888,78 €

PARRAINAGES BURKINA FASO                                 (AEE-Naghrin, Gogho, Individuels)

26 657,13 €

30,68%

PROJETS AU BURKINA FASO                (écoles, dispensaire-maternité, électrifications)

6 821,06 €

7,85%

PROJETS AU SÉNÉGAL - YAYEME                                                  (puits, digue, culturel)

2 680,20 €

3,08%

CONTRIBUTION AU MAROC                                                              (association Atl'As)

123,00 €

0,14%

RÉSIDENCES                                                   (ventes et ateliers reversées aux artisans)

16 860,25 €

19,40%

ACHAT D'ARTISANAT                                                              (Burkina Faso et Sénégal)

7 935,28 €

9,13%

FRAIS MANIFESTATIONS                                         (achats, locations, droits de places)

6 186,72 €

7,12%

CHARGES ADMINISTRATIVES                                (banque, assurances, frais transfert)

340,47 €

0,39%

RENONCIATIONS AUX FRAIS des bénévoles        (missions, accueil artisans, festivals)

19 284,73 €

22,19%

 

ENTRÉES 95.379,75 € - SORTIES 86.888,78 € =                                    8.490.97€ de Ressources reportées sur 2020

en €

1er janvier

31 décembre

Écart

Solde COMPTE COURANT - LBP

7 533,46

5 098,49

-2 434,97

Solde LIVRET A - LBP

590,41

2 462,44

1 872,03

Solde CAISSE - MERVILLE

825,55

8 509,52

7 683,97

Solde CAISSE - YAYEME

640,00

59,61

-580,39

Solde CAISSE - OUAGADOUGOU

24 000,00

25 950,33

1 950,33

Disponibilités

33 589,42

42 080,39

8 490,97

REMARQUES

DONS : adhésions, parrainages, mécénat, dons manuels, chapeaux, case à dons, dons spécifiques à un projet ; certains sont "affectés" à une action ou un projet, d'autres "non-affectés".

RENONCIATIONS : frais engagés par les bénévoles et offerts à l'association, abandon du remboursement des frais au bénéfice de l’association (déplacements sur les festivals, missions de suivi et découverte en Afrique, accueil des artisans en résidence en France…), ainsi le même montant se retrouve en ressources et en affectations.

RÉSIDENCES : accueil d'artisans du Burkina Faso réalisant des ventes de leur artisanat (notamment sur les festivals…) et des animations d’ateliers-découverte (dans des écoles, des foyers de jeunes ou des associations…) ; généralement, l'association conserve 20% des gains pour le financement des projets au Burkina Faso, après avoir défalqué les frais de voyage. Les artisans en résidence sont invités à nous accompagner lors des missions au Burkina Faso.

8.490.97€ de ressources sont reportées sur 2020.

Partager cet article

Repost0

Synthèse de l'année 2019 de l'Autan et l'Harmattan (année du Williwaw) 2/4

Publié le par autan harmattan

2- Nos actions 2019 en France

 

L’Autan et l’Harmattan * Amitié Merville Peuples du Monde a organisé plusieurs manifestations et participé à d’autres durant l’année 2019 en France pour partager ses objectifs, valoriser les cultures du monde et du Burkina Faso en particulier et récolter des fonds pour mettre en œuvre des projets de solidarité.

Nous avons voyagé à travers les cultures du monde par 9 apéro-culturels organisés à Merville : 20 à 40 participants pour chacune des manifestations, 585,50€ récoltés dans le chapeau, pas de frais engagés cette année (boissons offertes par le bureau).

À la suite de la soirée sur le Maroc, nous avons reversé 123€ à l’association Atl’As qui œuvre pour la mise en valeur de la culture marocaine en France et soutient des projets dans le sud du Maroc.

Le Mozambique et l’Ilha de Moçambique par Olivier Célariès (21/01), L’Algérie Antique et touristique par Marcel Sultana (19/03), La commanderie du Burgaud et l’Ordre de Malte, aventure méditerranéenne par Bernard Foucayran (08/04), Namibie-Botswana par Jean-Pierre Turmo (13/05), Yayéme et le Sénégal par Hubert Devillez et la section Yayème de l’AH (18/06), Le Maroc par Zouhair El Yousfi (24/09), La cour royale de Tiébélé par Laurent Toffanello (08/10), Le dia de los muertos au Mexique par Surya Lebert et son ami mexicain (05/11), Le Tchad : Ennedi, un Eden oublié par Jean et Anne-Marie Rieunau (02/12).

Témoignage de Maïté Peyrat : « À la suite de mes retrouvailles avec une copine du lycée en 2018, nous avons convenu qu'elle nous fasse une présentation lors de l'apéro culturel du 4 mai 2020... Kim est vietnamienne, elle est fondatrice d'une association qui aide les enfants du Vietnam. Le nom de l'association : « Vietnam : Rêve d’Avenir ». Mais avec le Corona virus... »

Nous avons organisé 5 manifestations pour promouvoir l’association, valoriser le Burkina Faso, et rechercher des fonds pour nos projets solidaires :

Foire aux livres de la chandeleur à Merville, avec vente de livres et de crêpes, exposition « Les Papillons du Centrafrique », participation des associations Den Kanu, Aromamada, Un Siècle de vie à Merville ainsi que des éditions du livre Ethique et équitable (02-03/02). Gain de 1.149,36€ (Vente Livres 941,00€ + Vente Crêpes-Buvette 443,07€ - Dépenses buvette 234,71€). Merci aux bénévoles et à tous ceux qui ont donné des livres. Pour mémoire : Les livres donnés sont soit envoyés au Burkina Faso, soit vendus lors de la Foire aux livres afin de financer l’envoi des livres au Burkina Faso ou le fonctionnement de la bibliothèque/Centre culturel de Gogho.

Concert au Christ-Roi avec l’ensemble orchestral Pierre de Fermat coorganisé avec Les Enfants du Mékong (23/03) coordonné par un parrain de nos deux associations. Gain de 777,50€ (dons de 15 donateurs 596,00€ + dons anonymes 657,50 € - Frais salle, orchestre et réception 476,00€). Merci aux donateurs et à l’organisateur.

Assemblée Générale et bilan 2018 à Merville de l’Autan et l’Harmattan (25/03) avec présentation des activités sous forme de diaporama et repas partagé. Merci à tous les participants.

Soirée percutante de clôture du Wassa’n à Merville avec concert gratuit et restauration avec les « Délices sénégalais de Mme Dior » (08/07). Gain de 13,45€ (Buvette 107,30€ - dépenses 93,85€). Merci à l’association Wassa’n et à tous les participants.

Calbas’Art, grande exposition artisanale du Burkina Faso dans le contexte de la fête locale de Merville en présence d’artisans burkinabè (14 au 16/09).

Nous avons partagé 2 expositions sur 4 lieux.

« Tiébélé et le pays Kalséna » invité par Le Rendez-vous des voyageurs à Toulouse (photographies, tout le mois de mai), « Tiébélé et le pays Kalséna » (photographies, tableaux et objets) invité par l’OTI de Grenade-sur-Garonne (29/06 au 29/07) et lors de l’apéro-culturel à Merville (08/10)

« Papillons du Centrafrique » (tableaux en ailes de papillons) invité par le Festival africain Sam’Africa de Samatan (06 au 08/09)

Nous avons participé à 5 festivals africains par un stand associatif, d’artisanat et en présence d’artisans du Burkina Faso en résidence :

Wassa’n Africa à Launac où nous sommes invités (31) (05-07/07), Danse et Musique pour tous à Galembrun (31) invités par l’association Les Arts au Soleil (20/07), AfriCajarc à Cajarc (46) (18-21/07), Africa’clap Toulouse (30/08-01/09), Sam’Africa à Samatan (32) invités par Adama 32 (06-08/09) où nous coordonnons plus spécialement la place des artisans et des associations. En plus des bénéfices des ventes d’artisanat lors de ces festivals, une case à dons libres a recueilli 103,60€.

Nous avons valorisé l’artisanat du Burkina Faso et parlé de nos projets sur 10 manifestations, 11 marchés de noël, 2 vide-greniers :

10 manifestations : Fête du canard à la ferme des Téoulets Merville (14/04), Week-end africain à Castelnau d’Estretefonds avec l’association l’Attroupement dingue et Ondes percutantes (20-21/04), Fête d’Ondes Percutantes à Labastide-Saint-Pierre (12/05), Vernissage Rendez-vous des Voyageurs à Toulouse, stand artisanal (21/05), Mini-salon Université Paul Sabatier pour la fête des mères (23-24/05), « Bienvenue à la ferme » aux Téoulets à Merville (batikiers) (02/06), Festi’Vilavie à Montech (section Yayeme) (29/06), Saveurs d’automne à Ondes invités par l’association Den Kanu (06/10), Les vieux guidons de la Bastide à Grenade (Burkina Faso et section Yayème) (13/10), Je cours pour les Enfants du Mékong à Toulouse (17/11) qui nous ont tous invités

11 Marchés de Noël : Aussonne (30/11), Brax (invité - 30/11 et 01/12), Launac (invités - 01/12), Université Paul Sabatier de Rangueil (invité - 04/12), Lévignac (07-08/12), Merville (invité - 08/12), Grenade (08/12), Toulouse-Limayrac (invité - 14-15/12), le Burgaud (invité - 15/12), Merville-Plein vent (invité- 18/12), Fleurance (21-22/12)

Gain global pour la vente d’artisanat : 10.176,10€ (10.291,10€ vendus – 115,00€ remboursés).

2 Vide-greniers : Merville (05/05), Villariès (08/05) où nous avons été invités par le Foyer Rural de Merville et la Commune de Villariès que nous remercions. Gain 216,90€ par la vente d’objets qui nous ont été offerts, merci !

Nous avons accueilli 9 artisans du Burkina Faso en Résidence :

  • Lazare Wangraoua, sculpteur-soudeur de la récupération (30-31/01 et 01/02)

Animation dans le cadre d’un échange culturel avec les élèves d’un atelier de soudure-sculpture au Lycée polyvalent Le Garros à Auch (32) (30-31/01 et 01/02), prévue initialement en 2018 et réalisé cette année. Gain 50,00€ (Animation 700,00€ - 650,00€ reversés à Lazare Wangroua).

  • Malick Guira, bronzier (07-30/05)

Avec l’Autan et l’Harmattan :

Ateliers de bronze à Merville (14-15-16/05) avec coulée (20/05)

Stand démonstration-expo-vente à la fête d’Ondes Percutantes à Labastide-Saint-Pierre (82), Université Paul Sabatier (fête des mères), Merville pendant les ateliers, Spontour (19)

Participations au vide-greniers de Villariès, apéro-culturel Namibie-Botswana, vernissage exposition photos sur Tiébélé à Toulouse au Rendez-vous des voyageurs

Gain de 27,00€ (Entrées 1.075,00€ : ateliers, ventes bronzes et remboursement timbre fiscal par Malick – Sorties 1.048,00€ : reversements des gains à Malick et achat timbre fiscal

Accueil par les associations partenaires :

Animations-découvertes à Monchamps et Fitilieux (38-Isère) avec l’association Cossobigao (Gao-Mali), Annecy le Vieux (74-Haute-Savoie) avec la SNR-Les Carrés, Cressin-Rochefort (01-Ain)

  • Eric Zongo, Compagnie Kouka, danse, musique et marionnettes (23/07)

Animation culturelle dans le cadre d’un échange culturel avec la crèche de Merville (31) (23/07) en collaboration avec l’association Watineema. Gain 35,00€ (Animation 350,00€ - Frais déplacement et facture spectacle 315,00€)

  • Victor Sakandé, sculpteur pierre et bois (03/07-28/08)

Démonstration-expo-vente en partenariat avec notre association et invité par les Festivals à Wassa’n à Launac (31) avec soirée de clôture à Merville et Africajarc (46). Présence au vernissage de l’exposition sur Tiébélé à l’OTI de Grenade

Participation aux festivals Ingénieuse Afrique à Foix (09) et L’Art dans les Jardins « i cal anar » à Canals (82) invité par des adhérents anciens résidents de l’Autan et l’Harmattan (Lazare Wangraoua et Solo Bambara)

Gain 583,00€ (Participation de Victor à ses frais de voyage, d’envoi de colis et contribution pour ses ventes 1.856,00€ - Frais de voyage, d’envoi de colis 1.273,00€)

  • Bomavé Konaté, sculpteur sur bois (18-21/07)

Avec l’Autan et l’Harmattan, démonstration de sculpture bois et exposition « Les 1000 pintades », invité par le festival de Cajarc (46). Participation à plusieurs autres festivals avec des associations partenaires. Bomavé nous confie son exposition à son départ que nous présentons à Samatan, Ondes, Grenade … Gain de 111,00€ (Ventes de pintades et contribution Bomavé 439,00€ - reversés à Bomavé pour ses pintades 328,00€)

  • Lowa Konaté, sculpteur sur Bois (04-17/09)

Invité en France par une association en lien avec le Burkina Faso, nous accueillons Lowa à Merville pour une Démonstration-expo-vente au Festival Sam’Africa Samatan (32) et Calbas’Art Merville (31). Gain 119,01€ (Contribution Lowa pour sa venue + mécénat transport 147€ - Prise en charge transport 61,99€)

  • Issaka Compaoré, fabriquant-instrumentiste (26/06 au 18/09)

Avec l’Autan et l’Harmattan : Fabrication d’instruments de musiques et ateliers de percussions

Invité par les festivals Wassa’n Africa de Launac (31), Danse et musiques pour tous de Galembrun (31) avec ateliers de percussions, AfriCajarc (46), Ingénieuse Afrique de Foix (09), AfriClap Toulouse (31), Sam’Africa de Samatan (32), Calbas’Art à Merville (31). Participation au vernissage exposition photos sur Tiébélé à Toulouse (Rendez-vous des voyageurs). Issaka nous répare de nombreux instruments

Accueil par les associations partenaires : Invité par le Festival Lafi Bala de Chambéry (73-Savoie) et par des amis de Lorient (29-Finistère)

Gain 709,80€ (Ventes, ateliers, mécénat timbre fiscal, participation de Issaka pour ses frais de voyage 5.037,00€ - Frais de voyage et reversés à Issaka pour ses ventes 4.327,20€)

  • Saïdou Tapsoba et Aimé Ouiya, batikiers (09/05 au 07/08)

Ateliers :

6 Ecoles : élémentaire publique de Bonrepos-sur-Aussonnelle, publique Jules Ferry de Léguevin, maternelle de Merville, élémentaire de Seilh, Caroline Aigle de Mondonville, Lamontjoie (47)

2 Centres sociaux communaux : Fosses (95) et Noisy-le-Grand (93) (Pour mémoire : 900€ de Fosses versé en avril 2020)

3 associations : Comité de Jumelage Fosses-Kampti (95), Association Cinq-Vingt-Cent à Saint-Vincent-de-Lamontjoie (47), Actes 47 à Lavardac (47)

Démonstration-vente : Journée de solidarité internationale invités par l’association l’Attitude Terre à l’école de Vielmur-sur-Agout (81), invités au Wassa’n (Launac) et au Village de Spontour (19), participation à Africajarc (46)

Stand de batiks : Marché des créateurs de Galembrun, Fête des mères UPS Rangueil, « Bienvenue à la ferme » aux Téoulets à Merville, invités sur tous ces lieux

Participation : Décrochage des expositions « Tiébélé » au Rendez-vous des voyageurs à Toulouse et à l’Office de Tourisme des Hauts-Tolosans à Grenade, présence à l’apéro-culturel Yayème-Sénégal

Remise du courrier de l’école de Bibiou du Burkina Faso à l’école de Mondonville.

Gain de 140,07€ en 2019 (+900,00€ versés en 2020) (10.126,07€ mécénat, ventes batiks et ateliers, auxquels il faudra rajouter 900,00€ d’ateliers à Fosses qui seront versés en 2020 - 9.986,00€ Frais de voyage et reversés aux batikiers).

Témoignage de Anne-Marie Pugens : « Sai et Aimé sont venus sur l'école maternelle et primaire de Bonrepos-sur-Aussonnelle, ils ont enseigné et fait participer les élèves de CP ; pour les petites sections il y a eu de l'aide... Puis tout le monde s'est regroupé pour la démonstration des bains et l'étendage sur le grillage de l'école. Finalement, le travail réalisé fut un petit sac personnalisé pour la fête des mères. »

  • Saïdou Tapsoba et Aimé Ouiya, batikiers (28/11/19 au 05/02/20)

Participation aux marchés de Noel : Aussonne, Brax, Lévignac, Grenade. Invités à Launac, Rangueil, Toulouse-Limayrac, le Burgaud, Merville plein-vent, Toulouse-Auzeville (Lycée agricole avec démonstration), Fleurance

Témoignage à la soirée avec les parrains et marraines de Gogho organisée à Merville.

Pour mémoire : Une animation est prévue en janvier 2020 (calendreta de Castres) ainsi que leur participation à la foire aux livres

Gain 192,40€ (Ventes marchés 2.476,00€ - reversés aux batikiers et frais de voyage 2.283,60€ dont 182,00€ qui seront remboursés par les batikiers en 2020).

  • Issaka Compaoré, fabriquant-instrumentiste (06/12/2019 au 15/01/2020)

Accueil par des amis en Bretagne et en Savoie et participation à des marchés de Noël (2019). Pour mémoire, Issaka séjourne à Merville en Janvier 2020. Budget sur 2019 : 776,00€ de frais de transport remboursés par Issaka.

  • Autres accueils :

Antoine Bambara, sculpteur pierre et bois. Invité par le Festival à Wassa’n à Launac (31), il passe quelques jours chez nous à Merville. Prise en charge de frais de santé pour 33,39€ par mécénat. Nous apprenons tristement son décès par suite de maladie au moment où nous écrivons ces lignes (18/05/20).

Florent Yapo Yapi de la Côte d’Ivoire, qui nous avait présenté un apéro-culturel sur la Côte d’Ivoire, et qui, de passage, nous a reparlé de ce pays. Réalisation de deux attestations d’accueil en 2019 pour les séjours de mai 2019 (14-30/05/19) et 2020 (28/01-04/02/20) pour un budget de 60,00€ pris en charge par mécénat.

Tankien Konaté n’est pas venu cette année mais son fils Lowa Konaté a vendu pour lui une de ses œuvres sur une marché. Gain 4€ (Vente 20,00€ - reversés à Tankien 16,00€)

Nous avons voyagé -à nos frais- au Burkina Faso et au Sénégal :

Des membres de l’Autan et l’Harmattan * Amitié Merville Peuples du Monde ont eu l’occasion de partir -à leurs frais- au Burkina Faso et au Sénégal afin de soutenir les projets en cours, maintenir les contacts sur place, et s’ouvrir à une autre culture. Ces échanges donnent tout leur sens à l’objet de l’Association et les voyages sont essentiels pour promouvoir l’interculturalité et assurer la réussite des actions. Ces missions accompagnées et cadrées donnent l’occasion de voyager autrement, en immersion.

L’organisation des voyages est un temps fort pour l’Association lors de la préparation, mais aussi au retour : comptes rendus donnés aux adhérents, souvent illustrés par l’apport d’objets de l’artisanat, de bulletins scolaires, de lettres aux parrains, parfois de mets locaux. Ainsi les réalités locales sont mieux comprises, ce qui renforcent les liens et l’investissement des membres sur le long terme.

En février 2019, l’association a accompagné Jean-Pierre à découvrir le Burkina Faso et à y apporter son savoir-faire ; un four à pain en terre a ainsi été construit à Gogho en partenariat avec la population locale.

Nous avons contribué à la vie économique en Afrique par l’achat de produits à des artisans :

Dépenses de 7.820,28€ dont 6.663,19€ d’artisanat achetés (3.923,50€ burkinabè, 249,69€ par la section Yayème au Sénégal et 2.490,00€ à des artisans d’autres pays africains notamment sur les festivals en France), 511,14€ d’envoi de colis par la Poste du Burkina Faso et 645,95€ de tirages photos et d’encadrement en France (exposition Tiébélé).

Nous avons commandé des verres plastiques réutilisables :

Achat de 350 gobelets en plastique réutilisables en collaboration avec deux autres associations locales de Ondes et Grenade-sur-Garonne : Den Kanu et Ondes Percutantes, avec nos trois logos, pour 267,00€. Vente d’un gobelet en 2019 pour 1€.

Nous avons participé à la vie associative locale :

Nous remercions la Mairie de Merville pour les 400,00€ de subvention reçue et la mise à disposition de salles et de matériel. Nous avons participé aux manifestations locales autant que possible, notamment les vœux de la municipalité (contribution de 30€ pour la galette), le vide grenier (en collaboration avec le Foyer Rural), la soirée de clôture du Wassa’n Africa, la fête locale (en collaboration avec le Comité des Fêtes) par l’organisation du Calbas’Art 2019, les 2 marchés de Noël, sans oublier l’organisation des 8 apéros-culturels, événements aux entrées libres.

La subvention nous a permis de subvenir à nos frais associatifs annuels s’élevant à 300,47€. Pour mémoire : 68,80€ de frais bancaires, 111,67€ de charge d’assurance, 90,00€ de frais administratifs à Ouagadougou, sans oublier la galette pour 30,00€. Le Livret A nous a rapporté 22,03€ en 2019.

Nous avons par ailleurs dépensé 789,10€ de droit de place pour les différents marchés ou festivals. Un grand merci pour celles qui nous ont été offertes par 2 mécènes pour un montant de 97,50€, et par les organisateurs.

Nous récoltons des bouchons en liège pour Fambine (Sénégal) :

En tant qu’organisme collecteur, nous récoltons des bouchons en liège que nous redonnons à l’association « Les Amis de Fambine » de Balma ; bouchons recyclés par la Fédération française du liège pour la fabrication de matériaux isolants et d’objets de décoration. Nous sommes donc contributeurs d’une partie des 9 tonnes de liège ainsi récoltés depuis 6 ans !

« C’est une démarche écologique qui nous rapporte un peu d’argent », précise Paulette Mandelbaum, présidente de l’association. (La Dépêche du Midi, 29/11/2019). « Les amis de Fambine est une association à but non lucratif (loi 1901) dont l'objectif est de collaborer au développement de l'île de Fambine au Sénégal et d’aider ses habitants à lutter contre l'analphabétisme des enfants et des femmes, la malnutrition et la pauvreté. » (lesamisdefambine .fr).

Nous avons apporté des montures de lunettes à un programme médical au Népal :

« Bonjour, je tiens à vous remercier pour le don de lunettes que j'ai récupéré, grâce à vous, au Rendez-Vous des Voyageurs. Notre action consiste en un camp ophtalmo organisé dans un village de moyenne montagne au Népal (Swaragaon, dans la région du Manaslu, 10 heures de bus et 3h de marche depuis Katmandou), une ophtalmo de l'asso part au Népal et se joint à une équipe complète sur place, habituée aux camps médicaux. Nous devons examiner entre 400 et 500 personnes, tout particulièrement les enfants scolarisés, et nous ferons faire sur place les verres adaptés. Merci encore de votre aide et bonne continuation pour vos projets, amicalement, Kris, présidente de l'association Les Enfants de Surya. »

Nous avons été soutenus par de nombreuses personnes :

Merci à toutes les personnes qui ont apporté leur soutien financier à notre association durant toute l’année 2019 notamment les 176 adhésions simples ou de soutien (de personnes individuelles, de familles, et 1 association) ainsi que les 7 donateurs non-adhérents qui ont contribué pour un total de 6.141,00€, en plus des dons affectés à des projets spécifiques (sections, parrainages …) et ceux reçus lors de nos activités en France dont nous avons parlé dans les différentes parties de ce rapport pour un total de 33.931,14€.

Merci également à toutes les personnes qui ont apporté leur soutien bénévole, ou par des dons, notamment des livres ou des ordinateurs, à celles qui ont fait le voyage au Burkina Faso (ou au Sénégal-Yayème). La part des frais de bénévolat « renonciation aux frais » comprenant les voyages-découvertes et suivi de projets, les déplacements sur les différents marchés ou festival, l’accueil des artisans du Burkina Faso en résidence en France a été estimée à 19.284,73€.

Le Williwaw est le parrain de l’année 2019 de l’Autan et l’Harmattan.

2006 l’Autan, 2007 l’Harmattan, 2008 les Alizées, 2009 le Simoun, 2010 le Cardonazo, 2011 le Khamsin, 2012 le Yamatse, 2013 le Mistral, 2014 la Bora, 2015 le Baguio, 2016 le Sirocco, 2017 le Chocolatero, 2018 le Pampero, 2019 le Williwaw

* Williwaw est le nom d'un vent. Le terme est employé pour désigner les courants d'air froid descendant du flanc des montagnes dans certaines régions côtières du monde (notamment en Alaska, en Patagonie, en Sibérie...). Il est connu pour être particulièrement imprévisible, puisqu'il est dû à des conditions catabatiques ; pour cette raison, il est redouté des marins car il peut occasionner des dommages aux navires et faire chasser les navires au mouillage. Le nom « williwaw » est d'origine amérindienne et a été initialement utilisé pour de violentes rafales soufflant dans le détroit de Magellan, surtout en hiver. Un vent catabatique est un vent gravitationnel produit par le poids d’une masse d’air froid dévalant un relief géographique. (Source Wikipedia)

Pour 2020 nous proposons le vent : La Bise ! (Comme on ne peut plus se la faire !)

* Bise, bîhe (patois vosgien) : vent froid du nord ou du nord-est en pays de Savoie, Suisse, Lorraine, Franche-Comté et Alsace. (Source Wikipedia)

« La Cigale, ayant chanté tout l'été, se trouva fort dépourvue quand la bise fut venue » (Jean de La Fontaine, "La Cigale et la Fourmi").

Partager cet article

Repost0

Synthèse de l'année 2019 de l'Autan et l'Harmattan (année du Williwaw) 1/4

Publié le par autan harmattan

Association l’Autan et l’Harmattan Amitiés Merville Peuples du Monde

BILAN DE L’ANNEE 2019 - Année du Williwaw *

L’AUTAN ET L’HARMATTAN * Amitié Merville - Peuples du Monde est une association française d’intérêt général « loi 1901 » créée officiellement en 2006 après avoir mené des échanges avec le Burkina Faso dès l’an 2000.

Son objet est de tisser des liens d’amitié avec des communautés d’autres pays par la promotion culturelle, le développement de la société, les actions à caractère humanitaire. Ainsi elle organise des manifestations de découverte des cultures du monde en France avec un accent particulier pour le Burkina Faso, et elle soutient des activités d’échange et de développement au Burkina Faso.

Nous présenterons successivement : 1) Nos actions en Afrique - 2) Nos actions en France - 3) Notre bilan de trésorerie - 4) Nos Perspectives et résolutions

1- Nos actions 2019 en Afrique

1-A - INVESTISSEMENTS AU BURKINA FASO

Responsable : Laurent Toffanello, président de l’association

L’année 2019 a vu la concrétisation de plusieurs projets dans les villages où nous intervenons au Burkina Faso : Gogho, Kalamtogo, Bibiou, de la province du Passoré, et Bounou dans la province du Nayala.

Fin de la construction de la 3ème salle de classe de Bounou (avec un déblocage de 3.734,76€ en 2019). Nous devons encore inaugurer cette salle de classe, comme nous l’avons fait pour les 2 premières que nous avons financées. Notre intermédiaire sur place est Abdoulaye Mossé, l’ancien directeur de l’école de Gogho qui suit avec nous le programme « Parrainages à Gogho ». Compte tenu de la situation sécuritaire, nous n’avons pas pu visiter Bounou cette année.

Dotation en matériel à la Maternité de Kalamtogo. Nous avons financé l’achat sur place au Burkina Faso d’une table d'accouchement (419,20€) et de six matelas (320,13€), avec des frais de transport (22,87€) soit une dotation totale de 762,20€.

Électrification et dotation au Dispensaire de Kalamtogo. Nous avons contribué à l’électrification solaire de ce Dispensaire (faisant suite à la rénovation du bâtiment faite par l'administration) en débloquant un financement de 503,05€ (dont 91,46€ d’apport villageois de Gogho et Kalamtogo, relevant de ce dispensaire, et 411,59€ de budget propre de l’Autan et l’Harmattan). Pour mémoire, les 2 anciennes batteries du dispensaire ont été remises à la maternité.

Par ailleurs, une chaise roulante expédiée de France en 2018 par container a été offerte au dispensaire (Frais de 15,24€ remis à Robert Sané pour l’acheminent par transporteur depuis Ouagadougou en même temps que les vélos des enfants parrainés à Gogho).

Électrification des écoles de Bibiou et Kalamtogo. Nous soldons les factures de l’électrification solaire effectuées en 2018 de ces deux écoles, par la contribution villageoise de 457,32€ que nous recevons et reversons aux entrepreneurs. (Pour mémoire, budget total de 1.981,71€ pour les deux écoles dont 1.524,39€ de contribution de l’Autan et l’Harmattan débloqués en 2018).

Notons que les électrifications des deux écoles de Bibiou et Kalamtogo, ainsi que du dispensaire de Kalamtogo ont été faites par un jeune artisan de Ouagadougou, Hamza Compaoré qui a été parrainé ponctuellement par notre association (dotation d’une trousse d’électricien).

Envois et distributions de livres au Burkina Faso. Nous avons financé l’envoi de livres par container depuis la France (776,52€) et l’achat de 11 cantines pour les stocker. Celles-ci pourront être réutilisées comme bibliothèques dans les villages (361,00€) soit un total de 1.198,49€.

Nous avons distribué des paquets de livres scolaires à quelques enseignants.

Envoi de pompes hydrauliques pour le Burkina Faso. Nous avons financé l’envoi de 2 pompes hydrauliques pour le maraîchage offertes par le Lycée Agricole de Toulouse-Auzeville pour un montant de 150,00€. Les pompes envoyées en 2019 sont arrivées au Burkina Faso en avril 2020.

PROJETS EN PRÉVISIONS AU BURKINA FASO

Nous recevons une demande à contribution pour l’électrification de la maternité de Kalamtogo, d’un montant équivalent à celui de l’électrification du dispensaire. Nous promettons notre contribution à condition que l’administration finance la rénovation de la maternité, tout comme elle l’a fait pour le dispensaire. Nous recevons 400€ de dons affectés à cette électrification de la part de 2 adhérents.

VISITES SUR PLACE

Les missions de février (André Rocacher, Brigitte de Forni, Laurent Toffanello) et octobre (Laurent Toffanello, Elio Toffanello, Sabine Gerbaud), accompagnés d’artisans venus en France en Résidence et de burkinabè de Ouagadougou, ont visité toutes ces réalisations à Ouagadougou, Gogho, Bibiou et Kalamtogo.

Un tri des livres envoyés depuis la France a commencé.

En octobre, nous visitons la ferme pilote de Guié, accompagné par Robert Sané, bibliothécaire et coordonnateur du parrainage à Gogho, afin de proposer une formation professionnelle aux jeunes déscolarisés des villages de Gogho, Bounou, Bibiou, Kalamtogo… Une visite de jeunes de Gogho à la ferme de Guié en novembre 2019 a été programmée mais malheureusement annulée pour des raisons sécuritaires. Il a été évoqué la visite à Gogho d’un technicien de Guié afin d’expliquer le programme. Projet en cours d’étude.

Ces investissements au Burkina Faso sont financés par les bénéfices des activités menées par l’association ou par les dons non-affectés à un projet spécifique, dont les adhésions.

Nous allons maintenant découvrir les parrainages, programmes avec un budget autonome que nous appelons aussi « sections ».

1-B - ASSOCIATION ESPACE ENFANTS (AEE) de Naghrin-Ouagadougou

Responsable de Section : Véronique Petit, membre du Conseil d’Administration

L’Autan et l’Harmattan appuie l’Association Espace Enfants (AEE) qui est un Centre d’éveil préscolaire et de soutien scolaire. Ce centre est situé dans le quartier de Naghrin, au sud de Ouagadougou, dont la population est majoritairement défavorisée, vivant sans eau ni électricité. L’Association française Double Horizon est également partenaire de l’AEE de façon complémentaire.

L’AEE accueille chaque année une soixantaine d’enfants de 4 à 6 ans pour des animations préscolaires (1er niveau 4-5 ans, 2nd niveau 5-6 ans) puis soutient la scolarité de ces mêmes enfants durant tout leur parcours en école primaire (du CP1 au CM2).

Véronique Petit est coordonnatrice des actions auprès de l’AEE pour notre association. Elle a effectué, comme chaque année, un séjour de 2 semaines (25/01-10/02/19) dans ce centre, en appui à son Directeur, Dominique Ilboudo dit Vié. Durant son séjour, elle a participé à la vie du centre et s’est attachée au suivi des parrainages et du soutien scolaire.

L’Autan et l’Harmattan, par l’investissement de parrains et marraines, finance la scolarité de plus de 120 enfants du CP1 au CM2 et des ateliers de soutien scolaire et de lecture. Ces enfants qui ont déjà fait 2 années au centre d’éveil préscolaire, sont inscrits dans les écoles du quartier.

« Comme chaque année, lors de mon séjour fin janvier-début février, j'ai pu visiter toutes les écoles et interroger les maîtres et maîtresses sur le niveau et les difficultés des élèves. J'ai remis aux 3 meilleurs de leur classe des médailles. L'objectif est d'encourager les enfants à tout faire pour bien réussir dans leurs études et surtout aux parents à suivre la scolarité de leurs enfants. J'ai participé à la remise des vélos pour ceux qui ont été reçus au CEP (Certificat d'Etudes Primaires) pour leur permettre d'aller au collège souvent éloigné de chez eux. J'ai pu circuler avec la Dacia Sandero, financée par un parrainage via l’association, arrivée à l’Espace Enfants en Novembre 2018. »

Les délégations de février (Laurent Toffanello, André Rocacher, Brigitte de Forni) et d’octobre (Laurent et Elio Toffanello, Sabine Gerbaud) ont visité le Centre AEE, accompagnées par des artisans accueillis en France. Début février, nous nous sommes tous rencontrés avec Véronique Petit.

En 2019, les conditions sécuritaires dans le pays se sont aggravées mais les activités ont pu continuer à l’Espace Enfants.

Financement 2019 pour l’Autan et Harmattan (AH) : 26 parrains et marraines ont apporté 13.995,18€ pour :

* le parrainage de 140 enfants en école primaire (11.000€ de frais d’inscription),

* le financement des ateliers de soutien scolaire, des ateliers de lecture, du goûter offert pendant ces deux ateliers ; et cette année en plus l’achat de livres scolaires (1.493,90€)

Les ateliers de soutien scolaire accueillent les enfants ayant des lacunes, par petits groupes les samedis et dimanches matin (8h à 12h pour les CP2-CE1 et CE2-CM1) et le soir des lundi-mardi-jeudi-vendredi pendant 2h pour les CM2. Les ateliers de soutien en lecture accueillent les enfants du CP1 au CM1 qui ont des difficultés à lire par petits groupes les samedis et dimanches soir de 15h à 17h. Un goûter est distribué à chaque enfant lors des ateliers.

* le paiement des ateliers de percussions menés par Issaka Compaoré (228,66€). Il s’agissait de préparer la délégation des 6 enfants (dont 1 parrainé par AH, Flore Ouedraogo du CM1, 5 par Double Horizon) accompagnée de 2 animateurs (Dominique Ilboudo dit Vié le directeur, et Catherine Yé, responsable du goûter) à réaliser un spectacle culturel de présentation du Burkina Faso. En effet, ces enfants ont été invités à participer à la Fraternity Cup organisée par l’association française « La voix de l’enfant » qui s’est tenue en avril-mai 2019 à Athis-Mons (région parisienne), manifestation biennale qui regroupe des enfants de différents pays du monde. La délégation burkinabè, en costume traditionnel, a présenté un spectacle danse et musique.

* les achats de mobiliers pour le centre AEE et la bibliothèque : une deuxième armoire métallique pour la bibliothèque ouverte aux enfants du quartier, ainsi que des rouleaux de couverture plastique pour les livres, 1 bureau et 2 chaises pour les animatrices AEE, un second tableau noir pour le second niveau AEE (498,48€).

* les achats de vélos (3 financés par AH) pour les enfants qui ont réussi le concours d’entrée en 6ème (Jean-Noël Tiendrebeogo, Fortuna Amandine Kafando, Marc Ilboudo, Mohamed Ilboudo) (259,14€).

1-C - PARRAINAGE À GOGHO

Responsable de Section : Myriam David, membre du Conseil d’Administration, accompagnée au Burkina Faso par Abdoulaye Mossé, ancien directeur de l’école de Gogho, aujourd’hui instituteur à Ouagadougou.

Au mois de juin 2019, nous avons clôturé la 8ème année de l’action parrainages de collégiens dans les villages de Gogho, Kalamtogo, Bibiou et Bounou, 4 villages qui se trouvent à 140-200 km au nord-ouest de Ouagadougou. Principe : un parrain ou une marraine s’engage à accompagner financièrement un élève (inscription scolaire annuelle + 1 vélo la première année) durant toute la durée de son cycle (4 ans de collège ou 3 ans de lycée).

Budget demandé : 80€ annuel (que nous souhaitons passer à 100€ pour 2020) + 50€ pour contribuer à l’achat du vélo la première année du parrainage (à noter que le prix d’un vélo se rapproche plus des 100€ aujourd’hui). Complémentairement, il est parfois demandé des fonds supplémentaires pour développer des projets secondaires (plantation de manguiers, élevage de poules, achat de mobiliers dont les tableaux pour les devoirs, réparation des vélos, soutien scolaire, et même des animations culturelles comme le batik).

Les élèves de Gogho, Kalamtogo, Bibiou, villages limitrophes, sont accueillis dans le centre culturel / bibliothèque de Gogho, construit et électrifié par notre association. Bounou fait partie d’une autre province.

Une soirée annuelle réunit les parrains et marraines qui le souhaitent à Merville chez Myriam David pour le partage des courriers, d’expériences et du repas. Cette année, c’était le 7 décembre. Chaque parrain-marraine a reçu en cadeau un sachet de graines de niébé (haricots du Sahel) et un autre de sésame, offertes par les mères d’élèves de Gogho.

Lors des missions au Burkina Faso, une visite des villages est organisée. Lors de ces visites, une soirée est réservée aux enfants parrainés dans le centre culturel de Gogho. Cette année, compte-tenu du contexte sécuritaire, ce sont les enfants de Bounou qui sont venus à Gogho, en février et octobre, accompagnés de leurs parents.

Lors de la mission de février, André Rocacher, féru d’histoire, a présenté un diaporama sur l’histoire de France qui a intéressé les enfants dans le contexte des gilets jaunes que nous vivions et dont ils entendaient parler. Brigitte de Forni, marraine d’un de ces enfants, a pu faire son témoignage. Nous avons également assisté à la danse traditionnelle des masques, cérémonie religieuse animiste hautement sacrée qui a lieu une fois l’an. En octobre, Sabine Gerbaud, également marraine, a pu rencontrer et échanger avec tous les enfants, tout comme Laurent Toffanello en février et octobre.

Nous sommes accompagnés par des artisans, accueillis en résidence en France, pour témoigner de notre pays et de nos activités, ainsi que de jeunes ouagalais ou d’autres artisans, afin qu’ils découvrent les villages et les actions de notre association.

Voici le bilan de l’année scolaire 2018/2019 : 1 élève (Issouf Kientega) a eu son bac, c’est notre premier bachelier ! 22 élèves passent dans la classe supérieure tandis que 12 redoublent (dont 2 qui échouent au bac et 4 le BEPC), 1 élève a réussi un concours administratif et s’engage dans l’armée, 1 élève abandonne pour raison de santé.

Nous avons donné, comme convenu, une bourse de lancement à 2 élèves qui ne sont plus parrainés (soit après un second redoublement consécutif, soit si la moyenne de l’année est trop basse, et cette année pour la cause de maladie d’une élève).

Pour la rentrée scolaire 2019/2020, nous parrainons 4 nouveaux élèves originaires de chacun des 4 villages de Gogho, Bibiou, Kalamtogo, Bounou. Ces enfants sont choisis par les parents d’élèves en fonction du bon niveau de l’élève, des difficultés financières de sa famille, tout en veillant également à ce qu’ils proviennent des différents quartiers du village. Cela porte à 34 le nombre d’enfants parrainés cette année.

Nous accueillons également avec gratitude 4 nouveaux parrains/marraines.

Quelques points cette année :

Nous avons suivi les opérations « manguiers » et « poules » des années précédentes qui ont eu des réussites très différentes selon les élèves.

Les nouveaux enfants parrainés continuent à recevoir un vélo la 1ère année. Cette année, nous avons envoyé 3 vélos par container, ce qui nous a permis de bénéficier de vélos très solides « au revoir la France » pour le prix d’un peu plus d’un vélo « made in médiocrité ». Ces vélos ont été donnés à 3 enfants recrutés l’an passé.

L’aide aux devoirs se poursuit, pas forcément de la même manière qu’au départ. Ce n’est plus un jeune diplômé de Ouagadougou qui appuie les enfants mais des enseignants défrayés pour cela et donc plus à même de dispenser des cours adaptés aux niveaux des 2 classes d’examen : 3ème pour le BEPC et Terminale pour le Bac.

Nous avons financé l’électrification de salles de classe des écoles primaires de Bibiou et Kalamtogo, et obtenu l’autorisation de la direction de ces écoles afin que ces salles soient utilisées le soir par les collégiens et lycéens pour leurs devoirs.

Pour être exhaustif, nous avons acheté 4 matelas pour l’accueil des missions de France qui logent au Centre culturel (60,97€ financés par un parrain).

Budget 2019 :

La section autonome « Parrainage à Gogho » gère son propre budget. Cette année 2019 ont contribué : 32 parrains et marraines + 10 donateurs « animation » qui ont contribué pour 6.220,00€.

Nous avons dépensé 5.121,95€ pour les inscriptions scolaires des collégiens et lycéens, les animateurs et le soutien scolaire, l’achat des vélos pour les nouveaux enfants parrainés, le transport de 3 vélos venus de France et l’achat de fournitures pour le centre culturel et la bibliothèque. Le reliquat du budget sera dépensé début 2020, notamment pour les formations en technique d’élevage de poules et le soutien scolaire.

Objectifs 2020 :

Financer des tableaux noirs portatifs à disposition des collégiens et lycéens de Bibiou et Kalamtogo, afin qu’ils n’utilisent plus les tableaux du primaire.

Imaginer l’accès à des formations professionnelles pour les jeunes qui décrochent du système scolaire (mécanique, agriculture, élevage, couture... ).

Réfléchir à l’appui à donner aux bacheliers. Cette année, Issouf Kientega qui a obtenu son bac a décidé d’arrêter les études et de faire de l’élevage : prévoir une formation pour lui en 2020.

Poursuivre le soutien scolaire, notamment pour les classes d’examen.

Lancer le projet « 1 enfant parrainé = 1 citronnier ».

Trouver de nouveaux parrains et marraines.

1-D - PARRAINAGES INDIVIDUELS

Responsable de Section : Jean-Paul Fourd, adhérent et parrain.

Les parrainages individuels concernent l’appui donné par un parrain ou une marraine à une personne ou un groupe de personnes dans les domaines de l’éducation, la santé, ou le culturel.

Les parrainages scolaires favorisent l’éducation formelle des jeunes burkinabè, ce qui est très valorisant pour les parrains occidentaux attachés à l’éducation et à la redistribution des cartes de la naissance ; ils constituent souvent une aide déterminante dans les familles les plus modestes pour accéder à l’enseignement qui est rarement gratuit en Afrique. Outre les parrainages d’élèves du primaire, de collégiens ou de lycéens, le programme appuie également des formations universitaires ou professionnelles. Nous attachons de l’importance au caractère pratique des formations, à leur insertion professionnelle, et essayons d’accompagner l’étudiant dans la poursuite de ses études en fonction de sa réussite et de sa motivation. Des appuis sont souvent apportés pour compléter les frais de scolarité (transports, logement, fournitures, voire nourriture). En 2019, des parrains et marraines ont financé des permis de conduire de camions et d’engins de chantier, des études en médecine, en génie civil et minier.

En ce qui concerne la santé, le financement se porte davantage sur l’appareillage de personnes handicapées (prothèses de jambe).

Dans le domaine culturel, cette année, un parrain a soutenu une association de la ville de Gaoua et la promotion de la musique traditionnelle « Nani Pallé ».

Trois missions au Burkina Faso ont suivi ce programme de parrainage : les missions de février et octobre avec Laurent Toffanello, et celle de la marraine Marie-Jeanne Ribaute pour la région de Koudougou (22/06-17/07/19). Nous avons pu rencontrer tous les enfants et les jeunes parrainés par le biais de l’Autan et l’Harmattan (sauf le programme culturel de Gaoua pour des raisons sécuritaires).

En 2019, ce sont 12 personnes ou familles qui ont soutenu des « parrainages « individuels », essentiellement des personnes qui ont vécu ou voyagé au Burkina Faso. Elles ont contribué pour un budget de 8.113,00€ dont 8.055,00€ engagés en 2019.

Don d’ordinateurs : Nous avons reçu 7 ordinateurs portables en 2018 et 2019 reconditionnés par l’association « Un PC pour Tous » de Toulouse et qui nous ont été transmis par Mohamed Bouazza de la Pizzeria Aux 4 saisons de Merville. Des cours d’appui ont été apportés à un groupe d’élèves du quartier Silmissi de Ouagadougou par un étudiant en informatique de gestion, parrainé par l’association (Mohazou Compaoré). Par ailleurs, 4 ordinateurs ont été offerts à des étudiants.

Parrainage Wilfred. Nous avons rendu visite à Wilfred Compaoré pour qui nous avions organisé une cagnotte « La machine de Wilfred ». Wilfred travaille actuellement avec une ONG, Centre Ecologique Albert Schweitzer du Burkina Faso (CEAS), qui lui permet de se former davantage à son métier de soudeur et concepteur de machines utilitaires agricoles. Nous devrions normalement pouvoir débloquer les fonds qui lui ont été alloués courant 2020.

1-E - PARRAINAGE YAYEME - SENEGAL

Responsable de Section : Maurice Deprun, membre du Conseil d’Administration

Yayéme est un village (de brousse) du Sine Saloum au Sénégal. Une section de l’Autan et l’Harmattan a été créée lors de l’Assemblée Générale du 25 mars 2018 dont l’objet est « Appui au développement de Yayème-Sénégal » avec pour projets plus spécifiques le soutien à l’école et aux jeunes, la problématique de l’eau, l’appui à l’agriculture.

Le village de Yayème au cœur du Sine Saloum et les projets de cette toute nouvelle section ont été présentés le 18 juin 2019 à Merville, dans le cadre des apéros-culturels de l’Autan et l’Harmattan. Hubert Devillez et Olivier Chessé ont préparé un diaporama qui a été projeté et commenté aux participants. Ils étaient accompagnés de Maurice Deprun et d’Ode Peccolo.

Détail des actions réalisées en 2019 :

- Soutien à l’école :

Lors de la « soudure alimentaire »* (3ème trimestre scolaire), la cantine apporte de vrais repas aux écoliers des familles défavorisées. La Directrice Marthe complète la traditionnelle gamelle de riz à l’huile avec des légumes que, écoliers et institutrices, cultivent dans le potager de l’école.

L’école a reçu courant 2018 trois sacs de riz et 50 litres d’huile.

*« La soudure est la période de l'année précédant les premières récoltes et où les grains de la récolte précédente peuvent venir à manquer. Il y a alors souvent pénurie et flambée brutale des prix parfois accentués par la spéculation. » (Source Wikipedia)

- Soutien aux jeunes :

L’ASC-Yayème (Association Sportive et Culturelle de Yayème) a été soutenu financièrement en décembre 2018 et décembre 2019.

- Problématique de l’eau :

En conséquence du manque d’eau dans le village, les charrettes de bidons se sont multipliées. En dehors des porteuses d’eau, elles étaient l’autre moyen pour les familles sans cheval ni âne de se procurer de l’eau. Les charretiers en ont profité pour tripler leurs prix.

Constat lors de notre présence : des puits collectifs sont perdus car pollués par des détritus et cadavres d’animaux, d’autres sont trop « surcreusés » et l’eau devient salée.

La probabilité de trouver de l’eau douce dans le centre du village est très faible. Ainsi, même si cela est pénalisant pour les porteuses d’eau, le choix des conseillers villageois a porté sur 4 localisations en périphérie pour la réalisation de nouveaux puits.

Après avoir pris en compte les observations et décisions des conseillers yayémois, il a été décidé conjointement de réaliser de petits puits peu profonds par des puisages adaptés, d’augmenter par rétention des eaux de pluie les lentilles d’eau douces*, et de s’adapter à la ressource en utilisant ces lentilles d’eau douce.

*« Une lentille d’eau douce est constituée d’une mince couche d’eau douce flottant sur de l’eau salée imprégnant les sables. » (Source CERADS)

Actions 2019 : Creusements de puits, installation de bidons à arrêts automatiques.

La situation devenant de plus en plus critique et au vu de l’effet positif de nos actions communes, des yayémois ont été encouragés à agir : des utilisatrices des puits ont réuni leurs économies pour surcreuser un puits qui a ainsi redonné de l’eau douce. Notre référent, Matar Basse, a payé 2 surcreusements dont les puits vers le centre raccourcissent des trajets pour de l’eau de lavages et de lessives (eau légèrement saumâtre).

Nos publications sur internet, Facebook et sur Leetchi ont amené 2 associations (Thuir Solidarité et SUBHANA-France) et un sénégalais, Mohamed Zouaoui (via N’Diaye et Anta) à contribuer au financement de 4 puits dont notre référent Matar a conduit les réalisations. Les trois premiers ont été réalisés et donnent de l’eau douce : le premier au nord vers Samba Diallo, le deuxième à l’est, le troisième au sud au-delà du cimetière chrétien. Nous avons lancé un quatrième puits à 1,5 km au sud du village, sur le chemin de Bamna vers N’Dangane, qui sera réalisé début 2020.

Par ailleurs, nous avons essayé de creuser un puits au centre village mais l’eau n’était pas utilisable car salée ; M. Zouaoui continue son aide pour l’eau à Yayème en finançant son 3ème puits (ZM3).

Fin 2019, le manque d’eau aux robinets a commencé encore plus tôt qu’en 2018. Dès le mois de novembre, cette eau ne coulait que faiblement au milieu de la nuit, ce qui fait veiller très tard pour remplir bassines et bidons. Dominique Dequiedt, un français originaire de Nevers, rencontré sur place, très intéressé par nos actions et souhaitant intégrer la section Yayème, a eu l’idée de raccorder un bidon à arrêt automatique dès qu’il est plein (principe de la réserve d’eau des toilettes !) Cela a beaucoup soulagé les familles ainsi équipées. Nous avons décidé de promouvoir la réalisation de ces bidons à remplissage automatique.

- Appui à l’agriculture :

Après le battage du mil et de l’arachide par les hommes, les femmes ont la pénible tâche du vannage. Grace à l’expérience de Dominique, un vannoir qui peut vanner l’arachide ou le mil avec différentes grilles a été réalisé.

Pour mémoire : Dominique a mis également en place une presse à arachide afin de réaliser une bonne huile qui, en plus d’alimenter la famille, peut être vendue au village. Après extraction de l’huile, ce qui reste, le tourteau d’arachide, permet de nourrir les animaux. Dominique, a aussi fait réaliser une batteuse à mil, céréale numéro 1 de l’alimentation locale, portée et motorisée par son ancien tracteur mis à la disposition de JEG-JAM. Enfin, la coopérative locale JEG-JAM développe la culture du riz paddy pluvial. Elle a été munie d’un tracteur fourni par Dominique pour la préparation du sol ; il leur manque une moissonneuse et une décortiqueuse. Le riz est la seconde céréale de l’alimentation locale.

Problématique : le problème du manque de savoir-faire pour la conduite des machines et leur maintenance, surtout dans un cadre d’usage collectif.

- Réfection de digues :

La réfection des digues sur la vallée de Fasaro a permis de retenir l’eau douce afin de cultiver le riz. Dans la vallée N’Damlor dont dépend Yayème, les digues ne protègent plus de l’intrusion du sel car leurs batardeaux* sont éventrés.

La réfection du batardeau de la digue en béton de 140m qui est la plus proche de Yayème a été lancée sous l’autorité de la coopérative JEG-JAM afin de créer une dynamique dans l’espoir d’en rénover 7 autres. Les travaux ont été confiés à Mamcor, un maçon local ayant travaillé sur les digues à Fasaro.

*« Un batardeau est un barrage destiné à la retenue d'eau provisoire en un lieu donné sur une surface donnée. » (Source : Wikipédia)

Budget autonome section Yayème 2019 :

Pour mémoire, en 2018, la somme de 680€ est présente en Banque AH (9 donateurs 670€ + 10€ de vente d’artisanat). En 2019, nous enregistrons les dons de 2 associations, 25 personnes, 2 anonymes  (90€ fin 2018 + 1 955,90€ courant 2019) et le produit des ventes d’artisanat pour 379,50€ (49€ fin 2018 + 330,50 courant 2019). Nous achetons 249,69€ d’artisanat du Sénégal (122,00€ fin 2018 + 127.69€ en 2019) et les seuls frais administratifs concernent la cagnotte Leetchi.com de 14,40€.

Nous finançons au total 2.680,20€ de projets de développement lors des deux missions :

  • Décembre 2018 : 2 puits 551,00€ + Cantine 76,00€ + Jeunes/Culturel 30,00€ soit 657,00€
  • Décembre 2019 : 3 puits (1.042,44€), digues (254,61€) + Jeunes/Culturel (30,77€) + Machines agricoles (695,38€) soit 2.023,20€

Partager cet article

Repost0

Confinement

Publié le par autan harmattan

Chers amis, adhérents, sympathisants,

Compte tenu de la situation nationale et de la directive prise par notre municipalité d’annuler tout rassemblement sur son territoire, nous sommes dans l’obligation d’annuler tous nos rendez-vous prochains et jusqu’à nouvelle information.

Lundi 23 mars : Apéro-Culturel « La Mongolie »                                        REPORTÉ

Vendredi 27 mars : Assemblée Générale                                                      REPORTÉE

Samedi 04 avril : Apéro-Concert « Musique et danse du Chili »              REPORTÉ

Lundi 4 mai : Apéro-culturel sur le Vietnam                                               REPORTÉ

 

INFORMATION ASSEMBLEE GENERALE

 

Nous pensons vous envoyer tous les documents par courriel (ou courrier pour ceux qui n’ont pas de mail).

Nous essaierons d’imaginer une assemblée générale virtuelle et dématérialisée.

Nous adapterons ainsi nos documents que vous recevrez prochainement.

 

Nous pensons également à vos reçus fiscaux.

 

Dès que la situation sera revenue à la normale, nous ne manquerons pas de festoyer ensemble pour parler de notre bilan 2019 et surtout de tous les projets à venir ! En photos, musique et saveurs.

 

D’ici là, portez-vous bien, protégez vous et protégez les autres.

 

Laurent, Sabine, Véronique

Partager cet article

Repost0

CONVOCATION Assemblée Générale L’AUTAN et l’HARMATTAN du vendredi 27 MARS 2020

Publié le par autan harmattan

CONVOCATION Assemblée Générale

L’AUTAN et l’HARMATTAN du vendredi 27 MARS 2020

 

L’Association l’Autan et l’Harmattan *Amitié Merville Peuples du Monde clôture l’année du Williwaw et vous convoque (pour les adhérents) / invite (pour les non-adhérents, donateurs, sympathisants, enfants et curieux) à son Assemblée Générale :

Date : Vendredi 27 mars 2020

Lieu : Salle Joseph BON à Merville (puis Julien NAUDIN pour l’apéro dinatoire) à coté de La Poste.

Horaires :      19h00             Accueil, (renouvellement) adhésions, remise reçus fiscaux

20h00             Présentation des activités (diaporama) et votes

21h00             Apéro dînatoire offert (mais vous pouvez apporter un truc !)

 

Pour que le quorum soit atteint, merci aux adhérents(membres actifs) qui ne peuvent pas venir de nous donner procuration par retour de mail ou courrier. Il vous suffit de renvoyer ce modèle de texte par retour de mail :

Désolé de ne pouvoir être présent, je donne pouvoir pour me représenter lors de l’Assemblée Générale du 23 mars 2019 de l’association l’Autan et l’Harmattan à …..

(autorisé à reverser le pouvoir à une tierce personne si il/elle en possède déjà trois).

Nom et prénom (pour les adhésions couples mettre les 2 noms) : …….

 

Venez nombreux ! Vous pouvez inviter vos amis !

Contact : autanh@gmail.com ou 06.88.39.07.70 (laisser un sms ou message oral).

Courrier : Autan et Harmattan 1488 route des platanes 31330 Merville ( ou à déposer à la Boite aux lettres des associations de la Mairie de Merville)

Si vous souhaitez rejoindre le Conseil Administration : merci de vous faire connaître avant le 25 mars 2020 par retour de mail ou par courrier.

Merci d’accepter cette convocation par mail qui nous permet d’économiser sur les frais postaux.

Amicalement, Pour le bureau, la secrétaire, Sabine GERBAUD

 

BULLETIN D’ADHESION OU DE RE-ADHESION 2020

J’adhère / Nous adhérons à l’Association l’Autan et l’Harmattan – Amitié Merville Peuples du Monde :  NOM : _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ Prénoms : _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

Adresse postale : _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

Téléphone : _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ Mail : _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

(IMPORTANT POUR RECEVOIR VOTRE RECU FISCAL)

□ Individuel Adulte : 20 € □ Couple : 30 € □ Enfants (moins de 18 ans) : 2 €

□ Etudiant - chômeur - autre situation : 10 €

□ Membre bienfaiteur : au-delà de 20 € (Précisez le montant) _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

□ Sympathisant (Cotisation symbolique ne donnant pas droit au vote) : 5€

□ Dons :  (Préciser le montant et éventuellement l’affectation)  _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

 

TOTAL DU VERSEMENT : - _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

Reçu fiscal à partir de 20 €.

□ Espèces

□ Chèque à l’ordre de « Association l’Autan et l’Harmattan »

□ Virement RIP FR68 2004 1010 1610 4470 1L03 774 / BIC PSSTFRPPTOU

Titulaire : « L’autan et l’Harmattan »

 

Fait à ………………......, le ………………………………….

 

Vos suggestions :

Souhaitez-vous que l’on vous sollicite pour quelques activités ou animations ? Lesquelles ?

 

L’AUTAN et L’HARMATTAN * Amitié Merville – Peuples du Monde 1488, route des platanes 31330 Merville Tél. : +33.6.88.39.07.70 / +33.6.31.87.65.24 / +33.6.72.55.73.7 / autanh@gmail.com

 

AUTRE PROGRAMME

Lundi 23 mars 20h30 : Apéro-Culturel « La Mongolie » salle Joseph BON – Entrée libre

Samedi 04 avril 17h00 : Apéro-Concert « Musique et danse du Chili » salle Joseph BON - Entrée libre

Lundi 4 mai 20h30 : Apéro-Culturel « Le Viet Nam » salle Joseph BON – Entrée libre

Partager cet article

Repost0

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>